Découvrez les intervenants

Frédéric Furnelle

Ingénieur du son et photographe. Il travaille depuis plus de 20 ans dans le milieu du son et a à son actif entre autre plusieurs réalisations de bande son de long- et court-métrages, documentaires, séries télé, installations vidéo,… De plus il a réalisé 3 conférences/reportages avec images fixes et sons. C’est son premier film.

Mathieu Mouillet dit MAT

En 2001, il entreprend son premier voyage au long cours : un tour du monde à vélo sur le thème de la musique. 18 mois de voyage, 25000 km parcourus à travers l’Asie, l’Amérique du sud et l’Afrique et des centaines d’heures de musique mises en boîte.

Après avoir ainsi couru le monde à bride abattue, avalant les kilomètres, il avait envie de lenteur et de découvrir son propre pays. Tout le monde disait que « le voyage commence en bas de chez soi », et tout le monde partait à l’autre bout de la planète. il a donc traversé la France à pied à travers la diagonale du vide pour expérimenter cette idée. C’est un de ses plus beaux voyages dixit l'auteur.

Michel Roche

Régional de l’étape, cet amoureux de la Lozère ne se déplace jamais, au cours de ses balades, sans son appareil photo. Il aime partager ses émotions en organisant des randonnées pédestres et faire aimer les paysages au cours des saisons. C'est tout naturellement que, riche de plusieurs milliers de
photos, il veut en faire profiter le plus grand nombre en publiant des ouvrages.

Pascal Beaury

Le Sherpa blanc Coureur, alpiniste, himalayiste, maire, père de famille, guitariste, technicien ONF, coordinateur de course au Népal… Pascal Beaury pourrait avoir
plusieurs vies ! Il n’en a qu’une. Et pourtant, ce Lozérien reste un Maître de la course hypoxie.
A ce titre, les gens du Pays du Toit du Monde l’appellent
respectueusement : Sherpa Blanc. Il est un Chevalier du Vent au dossard permanent : 7. Saat en Népal.
Rencontre avec le Français le plus Népalais dans l’art de courir en altitude.

Mathieu Chambaud

Lyonnais d'origine, Matthieu Chambaud a eu l'opportunité de vivre et voyager en Europe et en Amérique du Sud pendant ses études et ses premières années de travail dans l'architecture.
Tombé amoureux des montagnes dans la Cordillère des Andes, il réalise à son retour une traversée des Pyrénées en solitaire. Une expérience bouleversante qui le conduit à suivre la formation d'accompagnateur en montagne et à questionner le sens de sa vie.
C'est dans ce contexte introspectif qu'il se lance dans la réalisation de son premier documentaire le long d'une traversée de 5 mois dans les Alpes. A 34 ans, avec sa structure « Slow Rando », il se donne comme mission d'aider les gens à partir vers leurs propres aventures en montagne, à la découverte d'eux-mêmes.